« Un élève heureux est un élève qui apprend mieux »

Aller à l’école devrait être un plaisir. Pourtant, bon nombre d’enfants et d’adolescents vivent cette réalité quotidienne comme un fardeau. Apprendre à être heureux à l’école et dans la vie, tel est le pari de ScholaVie. Le principe : apprendre à nos enfants les compétences du bien-être et de la résilience… dans la joie !

 

« J’ai eu la chance d’enseigner à l’étranger puis dans une école parisienne très innovante. Après 17 années d’expérience, j’avais envie de changer le système à mon modeste niveau et de questionner le plaisir d’apprendre, la motivation et la confiance des élèves » raconte Laure Reynaud, à l’origine de ScholaVie. Elle a la chance de bénéficier du soutien d’une fondation pour mener des recherches. Elle observe alors ce qui se pratique ailleurs et entreprend des visites tant réelles que virtuelles d’autres établissements à l’étranger. Ce sont les approches menées en Australie, au Canada, au Royaume-Uni et en Suède qui la marquent le plus. Elle approfondit ses connaissances en matière d’éducation positive, étudie la psychologie positive et constate que l’apprentissage de la confiance en soi, de la motivation, de la résilience, de l’empathie, de la bienveillance, de la créativité, etc. s’apprend et que cet apprentissage a des bienfaits considérables, notamment sur l’apprentissage.

Avec son associée, Ilona Boniwell, elle analyse la meilleure façon de procéder pour capitaliser sur ce qui nous rend plus fort. Ensemble, elles développent des programmes, des formations, des outils et des jeux pour permettre aux parents et aux enseignants d’apprendre aux élèves à apprendre les compétences du bien-être et de la résilience. Elles ont d’ailleurs reçu différents prix pour récompenser leur initiative. Le public plébiscite aussi le principe, à en croire l’essaimage de formations tant en province qu’à l’étranger.

« Je rêve que tous les élèves puissent bénéficier de cet apprentissage, afin qu’ils retrouvent la joie d’apprendre et s’épanouissent, pour devenir des adultes forts, responsables et acteurs dans ce monde en perpétuel changement. A plusieurs, nous sommes plus forts. C’est pourquoi nous venons de fonder l’Institut pour la Recherche en Education Positive afin de développer des mesures scientifiques d’évaluation du bien-être et de la résilience, mettre en réseau les différents acteurs de l’éducation et favoriser la compréhension scientifique de ces facteurs clés, la connaissance de ces outils et la diffusion des bonnes pratiques », précise Laure Reynaud.

Les parents ou enseignants qui participent à ces ateliers (en après-midi, soir ou week end) peuvent trouver un double éclairage (scientifique/théorique et pratique) pour un tarif plutôt accessible. Allez vite découvrir le site !

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.